24 avril 2014

Du 3 Mai au 10 Mai 2014: Exposition de Secteur Flèche

20140503Flyer22bisSecteurFleche02


Miasmes et courant d'air / Artifices mal planifiés
Presentée par Friches & Nous La Paix

Exposition du 3 au 10 mai
Performance 3 mai à 19 h 00
Concert le 10 mai à 19 h 00
Exposition approximativement changeante
Commissaire: Nadege Derderian

Pour sa première exposition monographique à Paris, Secteurfleche va présenter une oeuvre articulée initialement autour d'une série de dessins. Chaque jour, de nouvelles pièces créées In Situ vont venir se greffer à sa proposition initiale. Artiste polymorphe et ambitieux, son travail se construit autour d'une pratique artistique vaste, qui englobe dessins, musique et performance.

Secteurfleche est un magicien: son travail met en scène le réel qui se trompe. Il brouille les pistes sur des canaux épistémologiques: une réflexion sur l’identité qui se projette sur un espace flou entre l'absence et la présence. Des tableaux prolixes, itinérants, d'allures paradoxes et qui se cherchent.

Tous les jours pendant une semaine, Secteurfleche va développer une production parasitaire, qui se nourrit de ce qui l'entoure pour proposer un cabinet de curiosités changeant, muable et expressif. Des architectures contradictoires. Des bonhommes découpés. Des bonhommes encapés. Des systèmes déstructurés.

Par les diptyques proposés au sein d'une même image, on entrevoit à la fois le miroir et le contraire de l’Aleph Borgéen : une projection qui nous aveugle par son universalisme; mais encore des mots et des images qui nous mettent à l’épreuve, qui nous renvoient à une imagination loufoque habituellement projetée lors de l'enfance. Aussi, son travail nous permet d'assouvir un désir de voyeurisme, sans culpabilité, où l'on peut se pencher au travers de la lorgnette dans une cave : on y voit un monde distopique et une utopie sémiologique.

Plutôt que de nous imposer une vision figée et une production établie, MIASME ET COURANT D'AIR – Artifices Mal Planifiés met en scène des opérateurs magiques qui font passer des idées : les dessins construisent une vision ; Les mots se métabolisent les uns aux autres. Et la dimension vivante produit une borne panoramique de son travail.

La structure organique du projet permet d’entremêler les formes avec les attitudes, et le morphologisme artistique développe une forme de pensée, une proposition, en somme un échange symbolique entre les images et le spectateur.

Menue autobiographie
Il y a maintenant un bon nombre d’années que notre biographie est en cours d’élaboration. Nous pourrions compter nos membres et ausculter nos organes. Rien ne peut encore définir le comment de notre naissance. A contrario, plusieurs pistes nous permettent de lister les causes probables de notre mort. Au milieu, du yaourt, aux pics de fraîcheur relative au confort que peut apporter une bonne digestion.
L’amical des artistes peigne-­culs / Secteurfleche

Nb : si l’on considère que les coiffeurs font souvent office de psychanalyste, il n’est pas inconvenant de fermer les yeux sur leurs petites escroqueries bancaires.

 

 

SECTEURFLECHE /


Musiques
http://secteurfleche.bandcamp.com/
Vidéos
https://www.youtube.com/user/secteurfleche
Dessins
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.229560303834899.1073741828.104323066358624&type=3

Contact : derderian.nadege@gmail.com

20140503Flyer22bisSecteurFleche01

20140503Expo22bisSecteurFlecheWeb1

20140503Expo22bisSecteurFlecheWeb2

20140503Expo22bisSecteurFlecheWeb3

 

Posté par AGENDA22bis à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]